La dématérialisation du DUERP dans l’impasse


La loi du 2 août 2021 a prévu, à compter du 1er juillet 2023 pour les entreprises d’au moins 150 salariés, et du 1er juillet 2024 pour les autres, une obligation de conserver le DUERP dans ses versions successives pour une durée d’au moins 40 ans.

Alors que les entreprises d’au moins 150 salariés devaient, dès le 1er juillet dernier, déposer une version dématérialisée de leur DUERP sur un portail numérique, rien n’est en place à ce jour. Interrogé par un sénateur, le ministre du travail reconnaît l’existence de “difficultés liées à la mise en oeuvre opérationnelle de ce portail” et “un bilan bénéfice risque négatif”. La mesure doit de nouveau être expertisée.
A la une

Cet article provient du site Editions Législatives - ActuEL RH